Ambre-Violoncelle-Piano-Peio-Cabalette

Ambre pour violoncelle et piano

16,50

Ambre duo pour violoncelle et piano

Compositeur Peio Çabalette

Fichiers pdf à télécharger
– Piano conducteur 19 pages format A4 portrait
– Violoncelle 9 pages format A4 portrait

Durée approximative : 8 minutes

Catégories : , , Étiquettes : ,

Indications générales :
± : indique que le rythme ou le nombre de notes proposées dans les motifs en notes répétées ou en
batteries doit être tenu pour approximatif ce, durant toute la pièce.
Ces motifs devront être joués d’une manière souple et naturelle pour un parfait contrôle des
nuances proposées.

Piano
– Les modes de jeu « cordes étouffées » ou « jeu sur les cordes » fréquemments utilisés nécessitent
l’utilisation d’un piano à queue
– Le pupitre de celui-ci devra être placé au dessus de ses rails afin de pouvoir accéder aux cordes.
– Dans toute la pièce, les 2 portées inférieures sont destinées à la main gauche
– Pour le jeu avec « cordes étouffées », rechercher, par la pression de la main gauche sur les cordes et
par la position de celle-ci plus ou moins près des chevalets, un timbre de piano réellement riche et
modifié, un peu cithare ou psaltérion.
– Le jeu sur les cordes ne nécessite aucun marquage de repères. Il est préférable de simplement
étouffer les cordes sur la zone approximative des notes jouées par la main droite sur le clavier.

Violoncelle
– Tout au long de la pièce, un jeu sans vibrato ou très peu vibré est souhaitable.
– De nombreux motifs en harmoniques offrent des possibilitès diverses de réalisation. L’interprète
n’est nullement tenu de respecter celles proposées dans la partition.

Bien que cette précision ne soit pas utile à sa compréhension ou à son interprétation, cette pièce
peut également apparaître comme une libre méditation autour d’un dessin de Léonard de Vinci
intitulé La Scapigliata .